Ihealth tracker : guide d’achat, test et avis (2018)

Test du Ihealth tracker aujourd'hui. Vous retrouverez ma sélection des meilleurs trackers d'activité 2018 en cliquant  sur le lien orange précédent.

Je ne vous recommande plus d'acheter l'IHEALTH TRACKER en 2018. Il n'est plus d'actualité.
Je vous recommande plutôt d'acheter le FITBIT ALTA HR qui est le meilleur modèle actuellement.

Vente
Fitbit - Alta HR - Bracelet d'Activité - Mixte Adulte - Noir - Taille: L
219 Commentaires
Fitbit - Alta HR - Bracelet d'Activité - Mixte Adulte - Noir - Taille: L
  • Suivi continu de la fréquence cardiaque au poignet
  • Reconnaissance automatique des activités sportives
  • Suivi du nombre de pas, de la distance parcourue, des calories brûlées, des étages gravis, du nombre de minutes actives et des heures actives
  • Suivi et analyse automatique de votre sommeil et alarme silencieuse par vibration
  • Suivi GPS et notifications smartphone (appel, calendrier, sms)

Le tracker iHealth nous fait entrer de plain-pied dans le secteur de la e-santé. En effet, lorsque la technologie d’un tracker d’activité a pour vocation d’améliorer sa santé, c’est bien les dogmes de cette industrie qui en sont touchés.

D’ailleurs, suite à de nombreuses lectures et autres recherches, la santé est même LE secteur qui a su prendre en considération les avancées technologiques notables de ces dernières années.

Je ne vais pas toutes les citer, mais sachez que le Serious Gaming (application 3D ultra-réaliste qui permet d’apprendre à opérer) et l’impression 3D (impression de hanches, de tissus humains, etc…) jouent déjà un rôle grandissant pour améliorer notre santé à toutes et à tous. Bien entendu, tous les éléments qui ont attrait aux objets connectés font partie de cette enthousiasme 2.0 en faveur de notre santé.

Je souligne qu’il y avait 10 milliards d’objets connectés en 2014, et, qu’il y en aura plus de 60 milliards en 2020 (dont plus de 180 millions d’objets « santé). Cette courbe là n’a au moins pas à être inversée!

En quelques chiffres, sachez que le marché de la e-santé pesait 2,7 milliards d’euros en 2014 et qu’il devrait être de plus de 3,5 milliards d’euros en 2018. La bonne nouvelle est double puisque les médecins sont réceptifs (81% estiment qu’il s’agit d’une opportunité à ne pas manquer) et les patients sont TRÈS demandeurs (84% pour l’arrivée du online dans le secteur de la santé). Même si le frein relatif au secret médical est encore présent, la dynamique est bien là.

Présentation de la marque Ihealth

Entrons un peu plus dans le vif du sujet concernant le bracelet connecté, et plus précisément, le tracker iHealth. Le slogan de cette marque parle de lui-même « Conected to My Health » ou « Connecté à Ma Santé ». Fondée en 2009 au sein de la visionnaire Silicon Valley aux États-Unis, iHealth a débarqué à Paris et plus largement sur le continent européen en 2013.

Le leitmotiv de iHealth est simple : Savoir capter et comprendre les signaux envoyés par notre corps. En ce sens, iHealth souhaite que la santé ne plus « que » curative, mais bien préventive. Les fondateurs de cette entreprise ne font finalement que reprendre le célèbre adage : « Mieux vaut prévenir que guérir! », hein Gaston!

Grâce aux bracelets connectés créés par iHealth, le client devient un acteur-clé de sa propre santé. Je suis totalement d’accord avec le fait que c’est à nous-mêmes de nous prendre en main pour améliorer sa santé, et ce, via des achats comme un tracker par exemple.

Je précise que la marque iHealth propose également toute une gamme de produits connexes allant du glucomètre (idéal pour les diabétiques) au tensiomètre en passant par l’oxymétrie (pour le pouls) et les balances intelligentes (même si celles-ci vous indiqueront votre poids réel 😉

Présentation du produit : fonctionnalités et caractéristiques

Concernant le tracker iHealth, je précise qu’il va vous permettre de mieux contrôler (et donc mieux agir en cas de problème) votre activité diurne et votre activité nocturne (votre sommeil).

D’un poids de 80 grammes, ce bracelet connecté fonctionne avec iOS (iPhone) et Android (Samsung notamment). Je ne l’ai essayé qu’avec mon iPhone et tout a parfaitement été tracké. Cela étant, j’ai pu lire quelques commentaires dubitatifs concernant le suivi avec Android. N’hésitez pas à faire quelques recherches si vous êtes chez Android.

La connexion entre le tracker iHealth et votre smartphone est réalisée via Bluetooth. Grâce à l’application de votre mobile, vous pourrez suivre votre progression, améliorer vos performances ou encore partager vos records avec vos amis. Bien entendu, les serveurs de iHealth sont sécurisés pour protéger vos données de champion.

Concernant les fonctionnalités, le tracker iHealth va vous permettre de compter vos pas (10 000 pas par jour sont recommandés par l’OMS), de comptabiliser les calories brûlées et de surveiller votre sommeil.

À noter que ce tracker dispose d’une fonctionnalité que j’apprécie particulièrement, il s’agit de son alarme qui a la spécificité de VOUS réveiller sans que votre partenaire ne soit également mis(e) hors des bras de Morphée, très ingénieux!

Le bracelet a été décliné en 4 couleurs, les plus coquets pourront donc choisir entre le noir, le rose, le gris et le orange.

À qui s'adresse la montre Ihealth ?

La montre proposée par iHealth s’adresse à toutes les personnes qui veulent prendre soin de leur santé. Plus précisément, ce tracker iHealth est idéal pour Monsieur et Madame ToutLeMonde. Les sportifs et les amateurs de fitness se tourneront clairement vers d’autres bracelets connectés plus techniques.

Simple d’utilisation et très facile à synchroniser avec son téléphone, le tracker iHealth permet d’améliorer son activité au quotidien sans se prendre la tête. Concrètement, grâce aux données apportées par ce bracelet, vous serez plus motivé pour marcher PLUS et pour affronter toujours plus d’escaliers!

Aussi, ce tracker est parfaitement adapté aux personnes souffrant de diabète et d’hypertension. Grâce à certains accessoires comme l’oxymètre ou le glucomètre, vous saurez toujours où vous en êtes sans avoir à passer par la case « médecin » ou sans avoir à sortir un arsenal d’outils.

En somme, le tracker iHealth est idéal pour celles et ceux qui veulent en faire plus sans pour autant devenir Usain Bolt.

Analyser son sommeil : pourquoi vous en avez besoin ?

Le sommeil est la clé de voûte d’un état de forme optimal. Sans un repos réellement réparateur, il est tout simplement impossible d’être au top de ses capacités au travail (manque de concentration et de créativité) ou en famille. Sans un sommeil de qualité, vous vous exposez à de nombreuses pathologies comme l’obésité (ne pas dormir donne faim CQFD), le diabète ou encore les problèmes cardiaques.

En moyenne, un être humain doit dormir entre 7 et 9 heures selon sa physiologie, et, la composition de sa journée (sport, au bureau ou à la maison, etc…). À titre indicatif, sachez que plus de 25% de la population américaine souffre de troubles du sommeil. Cela explique d’ailleurs, en partie, leur « énorme » taux d’obésité.

Face à ce constat sans appel, l’utilisation d’un tracker de sommeil est un réel plus. Il permet d’enregistrer la durée et surtout la qualité de sa nuit. À noter qu’il faut bien évidemment porter son tracker iHealth pendant son sommeil pour obtenir des données fiables. Grâce à son accéléromètre (pour savoir si vous bougez ou non), son podomètre (pour connaître vos phases de sommeil) et son cardio-fréquenciomètre, vous en saurez plus sur votre sommeil dès la première nuit!

Au final, en analysant les données du tracker et en les recoupant avec les étapes de votre journée, vous pourrez facilement connaître les perturbateurs de votre sommeil (type de repas, effet du sport et de l’heure de pratique, etc…).

Test de la montre

En premier lieu, sachez que le tracker iHealth peut aussi être disponible sous la dénomination Ihealth AM3. Lors de l’ouverture de la boîte, je me suis aperçu qu’il s’agit en fait d’un capteur qui se clipse sur un support, à savoir celui de la montre. J’apprécie particulièrement ce format, car je trouve cela plus pratique et plus hygiénique. Le prix du tracker iHealth est en moyenne de 60 euros, mais il est possible de le trouver à un prix bien inférieur chez Amazon par exemple. Il s’agit clairement d’un bracelet connecté d’entrée de gamme.

J’apprécie son ergonomie et sa rondeur qui rendent chaque action fluide. D’ailleurs il n’y a qu’un seul bouton donc vous devriez vous en sortir! Pour le recharger, rien de plus simple grâce à un plug USB situé à l’arrière du capteur. L’autonomie a été de 6 jours en moyenne, ce qui est très raisonnable. Je souligne que le tracker iHealth n’est pas étanche.

Au quotidien, le tracker iHealth n’est vraiment pas « encombrant » et l’attache est assez résistante pour éviter toute chute intempestive. La configuration est ultra-rapide et un simple petit tapotement vous permettra de savoir où vous en êtes (nombre de pas, calories consumées, etc…).

Petit plus : Il y a un petit visuel qui vous permet de connaître votre performance du jour versus vos 3 meilleures journées. Idéal pour faire quelques pas de plus et ainsi battre ses records. Les graphiques liés à l’analyse de vos données sont clairs et lisibles, pas de souci de ce côté-là.

Les quelques points faibles que je pourrais évoquer sont mineurs, à savoir un manque de lisibilité en plein soleil, un partage de ses données uniquement réalisable par e-mail et une protection USB assez cheap. Rien de très grave!

Où acheter le Ihealth tracker ?

Pour acheter ce tracker d’activité d’entrée de gamme, vous pouvez vous rendre sur le site de iHealth. Toutefois, bénéficiez des meilleurs prix chez Amazon par exemple. Ainsi, vous pourriez économiser une bonne vingtaine d’euros.


Voici notre sélection des trackers d'activité 2018 :

Ihealth tracker : guide d’achat, test et avis (2018)
4.6/5 sur 11 votes