Gare aux erreurs de débutant si vous commencez à courir

La course à pied est un sport que tout un chacun peut pratiquer même si l’on n’est pas un grand sportif de haut niveau. Il faut cependant veiller à  éviter les erreurs de débutant.

C’est d’ailleurs un excellent moyen pour perdre du poids ou entretenir sa forme physique sans avoir besoin de s’enfermer dans des clubs de sport. Pour obtenir des résultats probants, il faudra par contre suivre les bonnes techniques et surtout éviter les erreurs de débutants !

More...

En effet, un peu trop d’excès de zèle, de mauvaises chaussures, il suffit d’un rien pour que nos efforts tombent à l’eau ou pire, cela peut même se terminer par des blessures. À travers cet article, je vous livre les erreurs à ne pas commettre si vous vous lancez dans la pratique de la course à pied.

Bien se préparer

Avant de commencer à courir, il est très important de bien se préparer. Les plus pressés se diront qu’il suffit de courir tout de suite et le tour est joué, mais il s'agira de la première erreur du débutant. Pour bien courir, il faut que le corps soit échauffé et étiré pour que les muscles soient bien préparés à la course. Ainsi, avant de commencer à courir, il faut faire quelques exercices d’étirements au niveau des mollets, du genou et des bras. 5 minutes suffissent mais il faut le faire et ne pas commencer à froid, surtout si vous débutez.

Faire de l’excès de zèle

Vous vous sentez en forme, l’adrénaline coule à flots dans vos veines et vous commencez votre course par un sprint. Et pourtant tout est dans le démarrage : il faut y aller en douceur. Commencez votre course lentement puis augmentez votre rythme petit à petit. Cela ne sert à rien de courir très vite dès le début, car cela va juste vous affaiblir en cours de route alors que si vous le variez votre allure, votre corps pourra suivre le rythme. Il vaut mieux regarder votre temps et votre rythme moyen sur votre bracelet connecté et ne pas sortir de votre zone de confort au début de la course. Idem sur les distances, ce n'est pas très grave de ne faire que quelques kilomètres lors de votre première course, vous verrez vous allez progresser assez vite si vous êtes régulier dans vos séances d'entraînement.

Réguler la fréquence des courses

Il n’est pas obligatoire de courir tous les jours surtout lorsque le corps réclame du repos. Au contraire en forçant un peu trop, vous risquez de vous affaiblir très vite et de vous blesser. Le rythme à suivre est d'une course longue pour quatre autres plus faciles. C’est-à-dire que vous devez réserver un jour pour les courses longues d’une dizaine de kilomètres et le reste de la semaine courir à une distance raisonnable et moins longue que celle-ci. Une bonne moyenne est de courir 3 fois par semaine, cela vous laisse du temps pour vous reposer et faire autre chose également. Il y a le sport dans la vie, mais pas que 😉 !

Boire suffisamment

L’eau est la meilleure amie du coureur. Elle contribue à la bonne contraction des muscles pendant l’effort physique, et elle est indispensable pour pallier à la déshydratation causée par la transpiration. Elle permet également d’éviter les risques de crampes. Ne pas boire de l’eau avant et pendant la course est donc une très mauvaise idée. La bonne technique est de boire dès le début de l’activité puis de continuer par des petites gorgées lorsque l'on a soif pendant la course. Ne buvez pas un litre d'un coup, cela ne servirait à rien. Il vaut mieux étaler dans le temps la quantité d'eau que vous allez boire.

Sprinter à la fin de la course

Certains pensent garder le meilleur pour la fin en piquant un sprint à la fin de la course, mais voilà encore une mauvaise idée reçue. En fait, le fait de courir très vite alors que les muscles ont déjà été mis à rude épreuve ne vous causera que des vertiges et des nausées et peut être même un malaise. Être totalement K.O après la course n’est pas le but, au contraire, vous devez être capable de faire autre chose après. Le mieux est de finir la course en réduisant le rythme et en marchant pour reprendre son souffle pendant 5 à 10 minutes après avoir arrêté de courir.

Expérimenter lors d’une compétition

La compétition c’est le moment de s’auto-évaluer et surtout de prouver que l’entraînement a porté ses fruits. Ne vous laissez pas tenter par de nouvelles expériences, car elles risquent de vous gâcher le moment. Porter des chaussures  toutes neuves peut vous donner des ampoules par exemple, car vos pieds n’y sont pas habitués et qu’elles ne sont pas encore souples. Il en est de même pour la nourriture, n’essayez pas de manger des produits qui risquent de vous donner mal au ventre ou vous causer d’éventuelles allergies, donc exit les barres d’énergies inconnues !
En compétition, on cours comme à la maison 🙂

Choisir les bonnes chaussures

Avec l’eau, les chaussures sont des alliées indispensables du coureur. Il ne faut pas mettre n’importe quelles chaussures pour courir sinon elles pourraient vous causer des ampoules et de l’inconfort. Le mieux est d’acheter des chaussures de course dans les boutiques spécialisées pour obtenir de bons conseils.

À propos de l'auteur

Jeune et dynamique, j'aime découvrir les nouvelles technologies du moment. Vous trouverez sur mon site tous mes tests concernant les trackers d'activités et de sommeil que j'ai pu tester au courant des dernières années.

Laisser un commentaire 0 commentaires

Laisser un commentaire: